TAUX-FORTES TENSIONS SUR L'OAT à 10 ANS

PARIS, 11 juin (Reuters) - Les rendements obligataires souverains longs en France continuent de se tendre mardi en réaction aux incertitudes liées aux élections anticipées décidées par Emmanuel Macron à la suite de la percée du Rassemblement national aux élections européennes.

Le rendement de l'OAT française (obligations assimilables du Trésor) à 10 ans bondit de plus de huit points de base (pdb), à 3,3158%.

En comparaison, celui du Bund allemand à 10 ans, considéré comme la référence en zone euro, est stable, à 2,664%.

Le "spread", c'est-à-dire l'écart de rendement entre ces deux obligations, grimpe à 64,95 points, en hausse de près dix points, après une augmentation de 8,5 points la veille.

L'agence de notation financière Moody's a prévenu mardi que l'organisation d'élections législatives en France, prévues les 30 juin et 7 juillet, était négative pour la note de crédit de la France.

Selon un sondage Ifop pour le magazine Paris Match, publié mardi, 36% des Français souhaitent que le Rassemblement national, la formation d'extrême droite de Marine Le Pen, remporte les élections législatives. (Rédigé par Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

2024-06-11T10:32:17Z dg43tfdfdgfd