GB-L'EMPLOI RALENTIT, MALGRé UNE FORTE CROISSANCE DES SALAIRES

LONDRES, 11 juin (Reuters) - Le marché du travail britannique a montré sur les trois mois à avril de nouveaux signes de ralentissement avec une hausse du taux de chômage, malgré un nouvelle progression marquée des salaires, selon les données officielles publiées mardi.

Le taux de chômage est passé de 4,3% sur la période janvier-mars à 4,4% sur les trois mois à avril, le chiffre le plus élevé depuis les trois mois à septembre 2021, a précisé l'Office national de la statistique.

L'enquête Reuters auprès des économistes prévoyait un taux de chômage inchangé.

"Les chiffres de ce mois continuent de montrer des signes d'un possible refroidissement du marché du travail, avec une baisse continue du nombre de postes vacants et une hausse du chômage, même si la croissance des revenus reste relativement forte", écrit l'ONS.

La croissance des salaires, hors primes, quant à elle, affiche une augmentation de 6,0% sur les trois mois à fin avril, un rythme identique aux trois mois précédents.

Les économistes interrogés par Reuters attendaient une croissance encore plus forte, de 6,1%.

La croissance de la rémunération totale en incluant les primes a été de 5,9%, comme sur la période précédente (chiffre révisé de +5,7%).

Sur le marché des changes, la livre recule de 0,06% à 1,2722 dollar et de 0,08% à 0,8463 contre l'euro après la publication de ces statistiques. (Rédigé par Andy Bruce; version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

2024-06-11T06:46:40Z dg43tfdfdgfd