AMAZON CONTINUE DE DOMINER LE E-COMMERCE EN FRANCE

Plus de 150.000 sites de e-commerce en France en 2023

Le paysage professionnel du e-commerce en France est marqué par une diversité de profils et une évolution rapide des pratiques commerciales. En 2023, environ 152 000 sites marchands actifs étaient répertoriés par le panel iCE PSP de la Fevad, enregistrant une augmentation de 10% par rapport à l'année précédente.

Les professionnels du e-commerce se répartissent en différentes catégories selon leur chiffre d'affaires :

  • Moins de 100 000 euros/an : 68,5% des sites.
  • De 100 000 euros à 1 million d'euros/an : 23,9% des sites.
  • De 1 à 10 millions d'euros/an : 6,5% des sites.
  • Plus de 10 millions d'euros/an : 1,2% des sites.

Sans surprise, les plus gros sites continuent de dominer le classement de la Fevad, avec Amazon en tête. Le géant de Seattle a attiré plus de 26,5 millions de consommateurs en 2023, loin devant E.Leclerc (9,4 millions), Cdiscount (9,4 millions) ou encore la Fnac et Carrefour.

L'international : un levier de croissance pour les e-commerçants français

La majorité des e-commerçants français mise sur l'international pour croître, selon le rapport de la Fevad. En 2023, 65% des sites français étaient présents à l'international, en hausse de 3 points par rapport à 2022. Parmi eux, 27% vendent dans plus de 10 pays, avec une forte présence en Belgique (87%), en Espagne (70%), en Italie (58%), en Allemagne (57%) et au Royaume-Uni (44%).

Les ventes cross-border (internationales) ont représenté 16,5% du montant total des transactions de produits et services en 2023, en augmentation de 2,5 points par rapport à 2022. Près de 69% des sites anticipent une augmentation de leur part de ventes à l'international dans les deux prochaines années, avec 35% prévoyant une forte augmentation.

E-commerce : des investissements à venir pour continuer de croître

Les professionnels du e-commerce ont identifié plusieurs domaines clés pour leurs investissements en 2024 :

  • Marketing et publicité : 47% des e-commerçants prévoient d'augmenter leurs dépenses dans ce domaine.
  • Informatique et cybersécurité : 40% des acteurs du secteur se concentrent sur le renforcement de leurs infrastructures informatiques.
  • Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) : 33% des e-commerçants mettent en avant des initiatives RSE, en réponse aux attentes croissantes des consommateurs pour des pratiques commerciales durables.
  • Logistique : 33% des investissements sont dirigés vers l'optimisation de la chaîne logistique pour améliorer l'efficacité des livraisons.
  • Internationalisation : 29% des e-commerçants priorisent l'expansion de leurs activités à l'international.

Le e-commerce est pourvoyeur d’emplois

Le secteur du e-commerce est un important pourvoyeur d’emplois en France. En 2023, 38% des sites marchands ont augmenté leurs effectifs, et 19% prévoient de recruter en 2024. Selon une étude menée par Oliver Wyman, cabinet de conseil en stratégie, chaque emploi direct dans l’e-commerce génère 1,2 emploi indirect supplémentaire, principalement dans la logistique et les livraisons.

Les ressources humaines restent une priorité pour les e-commerçants, avec un accent mis sur la formation et le recrutement. 24% des professionnels du secteur prévoient d’investir dans le développement des compétences de leurs employés pour faire face aux défis du marché et aux évolutions technologiques.

Les marketplaces : un atout pour tous les commerçants

Les marketplaces jouent un rôle central dans le commerce en ligne en France. En 2023, elles représentaient 29% du volume d’affaires des ventes e-commerce de produits. Les ventes réalisées pour le compte de tiers (ventes par des commerçants sur des plateformes telles qu’Amazon, Cdiscount, etc.) ont montré une résistance remarquable face à la baisse des ventes de produits non-alimentaires, affichant un volume d’affaires quasi-stable par rapport à 2022.

Les catégories de produits les plus populaires sur les marketplaces en 2023 étaient :

  • Équipement de la maison : 36% du volume d’affaires des ventes de ce secteur.
  • Produits techniques et électroménager : 25% des ventes.
  • Mode et habillement : 53% des acheteurs en ligne ont acheté des vêtements via des marketplaces.

Les données clés des professionnels du e-commerce en 2024

Indicateur Valeur Évolution par rapport à 2022
Nombre de sites marchands actifs 152 000 +10%
Présence à l'international 65% des sites +3 points
Part des ventes cross-border 16,5% du montant des transactions +2,5 points
Investissements en marketing 47% des e-commerçants
Investissements en IT et cybersécurité 40% des e-commerçants
Augmentation des effectifs 38% des sites
Contribution des marketplaces 29% du volume d’affaires
Produits les plus vendus Équipement maison, Mode, Électronique

2024-07-10T11:05:22Z dg43tfdfdgfd